Les temples d’Angkor

Sunset in Angkor Wat

Réveil à 5h du matin. Mais pour une fois tu sautes du lit, pressé d’enfourcher ton vélo et pédaler les quelques kilomètres qui te séparent d’Angkor Wat.

La journée sera longue. Le soleil, brûlant, va me clouer au lit les deux jours suivant. Le prix à payer pour avoir l’occasion de fouler ce lieu magnifique et chargé d’histoire.

 

Il est donc 5h30. Les premières lumières du jour laissent entrevoir la silhouette du plus célèbre des temples. Ses trois majestueuses tours se dessinent dans la pénombre et se reflètent dans l’étendue d’eau devant l’enceinte.

Ankgor Wat sunrise

Ankgor Wat sunrise

Les touristes commencent à s’agglutiner, mais rien ne pourrait gâcher ce moment d’une rare intensité.

Ne nous laissons pas distraire, il faut continuer la visite et pédaler environ 4 kilomètres pour atteindre Angkor Thom.

Temple de Bayon - Angkor Thom

Les visages de Bayon

 

Angkor Thom est le plus grand de tous les temples, la dernière capitale de l’empire Khmer. A son centre trône Bayon, dont les 37 colonnes sont gravées de visages dirigés vers les 4 points cardinaux (ils représentent les 4 vertus du Bouddha).

Leur sourire énigmatique confèrent une ambiance particulière au lieu. On prend plaisir à se promener dans les dédales d’escaliers et de salles obscures qui regorgent de décorations magnifiques.

Prochaine étape, Preah Khan (qui signifie « épée sacrée). Un important complexe qui servait de monastère bouddhiste et d’école.

Preah Khan - entrance

Entrée de Preah Khan

Continuons vers Ta Som, petit temple envahit par la végétation, une version réduite de Ta Prohm (voir plus bas).

Ta Som

Ta Som

 

Ta Som est le plus distant des temples du Grand Circuit, une boucle d’une quarantaine de kilomètres traversant tous les sites les plus intéressants.

Bien ombragé, le parcours est largement faisable à vélo, même si la plupart des Tuk Tuk vous diront bien sûr le contraire.

Après le temple de East Mebon, la route se sépare. Pour les plus motivés, un détour de 50 kilomètres permet de rejoindre Banteay Srey. Ce temple, aussi appelé citadelle des femmes, est très bien conservé, un incontournable d’après tous les avis qu’on a pu me donner jusqu’ici.

Dilemme. Continuer vers le sud et finir la boucle, ou filer à l’est malgré la fatigue et la température qui atteint déjà 40°.

Allez on se lance, l’opportunité ne se représentera sans doute pas !

Banteay Srei

Banteay Srei, un temple qui vaut le déplacement !

Sur le chemin du retour se trouve Ta Prohm, rendu célèbre par le film Tomb Raider.

Malgré quelques travaux pour sécuriser le site, le temple a été laissé tel quel. Au milieu de la jungle, la nature reprend ses droits, les racines emprisonnent les murs, encerclent les portes et déchirent le sol. On se prend pour un explorateur, à la Angelina Jolie.

Derniers coups de pédales pour rejoindre Siem Reap, la dernière destination de la journée.

Ce fut long, éprouvant, mais définitivement l’un des plus beaux endroits que j’ai visité jusqu’à présent. Ou comment terminer de la meilleure façon ce voyage de 15 mois à travers l’Australie et l’Asie !

Ta Prohm

Ta Prohm

Plus de photos :

 

La carte :

Un commentaire

  1. Julie   •  

    Magnifique 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *